Palomar, le menu inspiré de Jérusalem

On m’a proposé de découvrir Palomar il y a quelques jours, un resto servant des plats du « Jérusalem moderne, inspirés par les cultures du Sud de l’Espagne, de l’Afrique du Nord et du Levant ». Les critiques en sont excellentes, j’avais entendu que tout y était absolument délicieux, j’y allais donc en en attendant beaucoup, et n’ai définitivement pas été déçue !

J’y ai été pour déjeuner, étant donné que les premières tables disponibles pour un dîner ne l’étaient que 15 jours plus tard…réservation à l’avance conseillée donc, l’adresse étant clairement victime de son succès.

Comme dans moult restos ces temps-ci, les plats sont présentés sous forme de tapas à partager, on a donc pu en tester 6 avec mon acolyte du jour, et je peux dire honnêtement que tous étaient vraiment excellents. C’est fin, c’est frais, les ingrédiens sont de super qualité, et ce qui est particulièrement chouette, c’est que les associations proposées sont originales, j’ai vraiment eu l’impression de découvrir des mets uniques et différents. Le tout avec un service aux petits oignons.

Petit résumé de nos plats :
Carpaccio de Betteraves (burnt goat’s cheese, hazelnut brittle, lentil tuile & pomegranate molasses vinaigrette), simple mais association parfaitement réussie
Palomar Restaurant

Fattoush Salad (Tomato, cucumber, za’atar, sumac, challah croutons, brazil nuts & homemade labneh), là aussi idéale pour l’été, fraîche et parfaitement assaisonnée
Palomar Restaurant
Josperised Aubergine (feta emulsion, tomato, fresh oregano, crispy shallots & pine nuts), un vrai régal, ultra fondant et goûtu
– Mention spéciale pour la Polenta Jerusalem style (asparagus, mushroom ragout, parmesan & truffle oil), je crois que je ne serais pas malheureuse si je pouvais me nourrir que de ça jusqu »à la fin de ma vie :)
– En dessert, Orange Blossom (Ice Cream with crispy kataifi, pulverised pistachio & fresh orange segments), là encore l’association entre la fleur d’oranger et la pistache s’est révelée parfaite.
Palomar Restaurant

(Oui, sélection entièrement végétarienne, gros changement d’alimentation depuis quelques mois, mais j’y reviendrais dans un nouvel article spécial restos veg à Londres :)

Au niveau des prix, on ne peut pas dire ce soit bon marché puisque la plupart des portions coûtent une dizaine de pounds, mais compte tenu de la qualité et de la finesse des plats, cela les vaut amplement. Je recommande donc grandement le Palomar, une bonne occasion de tester une cuisine encore trop méconnue, et de découvrir de nouvelles saveurs.

The Palomar Restaurant
34 Rupert Street
London W1D 6DN
Métro Picadilly Circus

J’ai découvert le Palomar dans le cadre de l’association entre le Fooding et l’agence de voyage Voyageurs du Monde, l’objectif étant de mettre en avant des adresses food testés et approuvés à travers toute la planète, spécialement pour les voyageurs.

Et vous, vous avez testé The Palomar ? Comme toujours, si vous avez des bonnes adresses à me recommander dans les commentaires, je suis preneuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge