Eurostar Londres – Paris mode d’emploi

Eurostar Londres – Paris mode d’emploi

Commençons par une alerte  qui devrait intéresser tout spécialement la plupart des expats français vivant à Londres : les billets d’Eurostar  de Noël viennent tout juste d’être mis en vente !  J’ai booké les miens hier soir à minuit au tarif minimal, et à l’heure actuelle, moins de 24h après, tous les trains après 16h  le vendredi 21 ont déjà pris entre £10 et £20, il s’agirait donc de ne pas perdre de temps et de booker right now pour pouvoir rentrer en France passer Noël au coin du feu sans y laisser un bras!

Et puis tant que j’y suis, je me suis dit que cette annonce cruciale était l’occasion idéale pour un petit article pratique résumant les divers trucs et astuces permettant de payer son billet d’Eurostar le moins cher possible.  On me pose souvent la question parce que c’est vrai que l’Eurostar c’est fort rapide (2h20 de trajet entre Londres et Paris) et ma foi bien pratique (on part et arrive directement en plein centre des capitales) mais ça a tout de même le fâcheux inconvénient d’être bien souvent hors de prix…Comment faire pour ne pas payer méga cher donc ?

Booker à l’avance

Attention, une astuce de folie s’apprête à suivre : le plus efficace pour ne pas se ruiner en achetant son billet d’Eurostar reste encore de réserver en avance…Sans blague ?!  Bon, je ne vous apprends rien là, mais par contre, tout le monde n’est pas forcémment au courant que les billets d’Eurostar sont mis en vente très exactement 120 jours à l’avance.

Pour être sûr de payer le tarif minimal, il suffit donc de se mettre une alerte 4 mois avant la date à laquelle on veut voyager et de se précipiter en ligne à 23H heure anglaise (ou minuit de France) (sauf dans certains cas particuliers comme les JO ou les vacances de Noël).

Voici pour rappel les tarifs minimum (pas possible de payer moins cher à priori sauf promotions, qui se font de plus en plus rares) :
– Aller retour adulte : £69 (£34.50 x 2) ou 88€ (44€ x 2)
– Aller retour jeune (- de 26 ans) :  £66 (£33 x 2) ou 84€ (42€ x2)

Les billets les plus demandés sont bien évidemment ceux du vendredi soir et du dimanche soir, pour lesquels les billets pas cher disparaissent très vite. Petite astuce perso : toujours regarder ceux du lundi matin qui sont souvent bien moins chers, même s’il faut avouer que le réveil à 5h du mat’ reste toujours un grand moment de douleur.

Enfin, autre petite astuce qui ne mange pas de pain (expression improbable, le retour) : se créer un compte sur le Loyalty  Program d’Eurostar, déjà parce que ça permet de récolter des points de fidélité échangeables à terme contre des bons de réduc (j’ai gagné £20 en un an, rien de fou fou donc, mais ça reste toujours bon à prendre), mais aussi pour recevoir les dernières promos par email avant tout le monde :)

 

Acheter un billet d’occasion

Le souci me direz-vous, c’est que dans moult cas, planifier 4 mois à l’avance n’est tout simplement pas possible, et quand on décide de faire preuve d’un peu de spontanéité en acceptant une invitation à un anniv ou une créma prévue moins de deux mois à l’avance (audace suprême), on se retrouve à contempler des aller-retour à £300 qui donnent un peu envie de pleurer.

Il existe, fort heureusement, une solution de secours, consistant à racheter le billet d’occaz  d’un camarade voyageur ayant changé ses plans. Il existe pléthore de sites dédiés à ce joyeux marché noir, classés ici en fonction de leur efficacité et du nombre d’offres :

– Trocdestrains : De loin le plus connu et le plus fréquenté, m’a sauvé la vie maintes et maintes fois, mais nécessite d’y aller 5 fois par jour car les billets s’arrachent littéralement.
Les petites annonces d’Ici Londres : L’interface est pourrie au possible mais j’y ai plusieurs déniché des billets à vraiment pas cher.
Groupe Facebook Achat & revente de billets Eurostar : Plus de 10 000 membres donc très bien pour vendre mais moins bien pour acheter (messages restant souvent sans réponses), et à priori pas mal d’arnaques.
– Sinon, en vrac, il y aussi Kelbillet, Zepass (sur lequel on peut payer en ligne ce qui est des plus pratiques), Passetonbillet

Précision de taille tout de même : la revente de billets Eurostar est normalement interdite  donc techniquement, on peut se voir refuser l’embarquement en étant porteur d’un billet pas à son nom…En pratique, je n’ai jamais eu aucun souci puisqu’il n’y a pas de contrôle du nom habituellement, mais j’ai tout de même eu vent de plusieurs histoires de potes de potes ayant dû racheter un billet plein pot…il faut donc accepter le petit risque inhérent à la manoeuvre :)

Les alternatives à l’Eurostar

Le bus
Enfin, pour les plus désespérés, il est toujours possible de s’offrir une charmante virée de 8-9 heures  en bus vers Paris. L’avantage c’est que même en s’y prenant à la dernière minute, il reste systématiquement des places et que les prix sont globalement stables et pas très chers.

– Megabus : le moins cher des trois, à partir de £30 l’A/R en tarif “de base”, mais j’ai parfois vu passer des méga promos à £5 ou même £1 donc à surveiller :)
Eurolines : le grand classique des voyage en bus, à partir de £42 l’A/R.
ID Bus :  Lancé par la SNCF récemment, j’avoue que je ne comprends guère leur politique prix puisque c’est le plus cher de ces 3 services de bus voyage (et de loin) avec des A/R paris – londres à partir de £90…soit plus cher que le tarif Eurostar de base !

Il y a généralement 2 bus par jour, un le matin et un en début de soirée.

J’ai jamais eu besoin de tester jusqu’à maintenant, mais d’après les retours que j’en ai eu, ça reste quand même loin d’être une partie de plaisir, avec une mention spéciale par la descente du bus obligatoire au milieu de la nuit lors du passage des douanes :)

Le covoiturage
J’ai aussi entendu que le covoiturage Paris-Londres était en plein essor, pas testé non plus, mais ça me parle déjà bien plus que le bus, puisque le trajet se fait généralement en 5-6 heures. Il y a quelques offres sur Covoiturage, ainsi que son pendant british Carpooling.

Le ferry
Enfin, comme on me l’a fort à propos fait remarquer dans les commentaires, on peut également envisager l’option ferry, de Dover à Calais ou de Portsmouth à St Malo pour les bretons. Jamais testé non plus, mais ça peut valoir le coup si on a des tonnes de bagages et envie de respirer l’air marin :)

Si vous avez des bons plans et astuces pour payer vos billets d’Eurostar pas chers, n’hésitez pas à les laisser en commentaires et j’updaterais mon article :)

Mots-Clés recherchés

  • billet eurostar occasion


8 thoughts on “Eurostar Londres – Paris mode d’emploi”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge